Qualcomm aurait refusé ses puces 5G à Apple pour ses iPhone

0
29

Apple a attaqué en justice Qualcomm en janvier 2017 à cause des royalties qu’il juge démesurées sur ses puces modem. Pour ses iPhone XS, XSMax et XR, il s’est fourni exclusivement auprès d’Intel, mais pas tout à fait par choix. Apple annonce aujourd’hui avoir tenté de maintenir des contacts avec Qualcomm, malgré leur brouille judiciaire, pour obtenir des puces 4G et aussi 5G pour ses futurs modèles, d’après CNET.com.

Garder Intel et Qualcomm

C’est ce qu’affirme Jeff Williams, le directeur des opérations d’Apple. Il vient de témoigner dans le cadre de la procédure judiciaire intentée par la FTC (Federal Trade Commission) contre Qualcomm pour pratiques anti-concurrentielles. Apple a eu recours à Intel et Qualcomm pour ses iPhone 7 et 7 Plus. Il comptait continuer à le faire. « La stratégie consistait à recourir à deux sources aussi en 2018 », selon Jeff Williams, cité par CNET.com. « Nous aurions aimé continuer à avoir accès à la technologie de Qualcomm », a même déclaré le dirigeant d’Apple.
Il aurait ainsi contacté directement le PDG de Qualcomm, Steve Mollenkopf, pour négocier. Mais il se serait vu opposer un non catégorique, le poussant à commander tous les composants à Intel alors qu’il souhaitait ne lui en demander que la moitié au départ. Une version des faits en totale contradiction avec celle de Qualcomm. Steve Mollenkopf a en effet assuré qu’il avait tenté de renouveler les contrats jusqu’au printemps 2018 mais qu’Apple n’y aurait pas donné suite.

Quoi qu’il en soit, Apple se retrouve aujourd’hui en décalage dans la course à la 5G. Car Intel a pris un peu de retard dans la finalisation de ses composants.
Résultat : le premier iPhone 5G ne devrait pas être commercialisé avant 2020, alors que la présentation des premiers smartphones Android 5G est attendue ce premier trimestre 2019. Apple a aussi confirmé avoir discuté avec MediaTek. On ignorait, en revanche, qu’il avait envisagé de s’appuyer sur Samsung. Une information lâchée par le responsable de la chaîne logistique chez Apple Tony Blevin, lors de son passage à la barre dans le même tribunal de San Diego en fin de semaine dernière. Tony Blevin n’a pas précisé, en revanche, si les négociations avec ces fournisseurs ont abouti.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here