Après Facebook, Apple a désactivé les applications internes de Google ​

0
55

Facebook et Google n’ont pas été de bons élèves. Pour en savoir toujours plus sur leurs utilisateurs, les deux géants ont lancé des « programmes de recherche », chargés de siphonner de très nombreuses informations par le biais d’un VPN.
Problème, ces programmes ne respectent pas les règles de l’App Store. Pour les installer sur les iPhone de leurs quelques cobayes, Facebook et Google ont utilisé leur propre certificat entreprise, ce qui est interdit dans le cadre de l’Apple Enterprise Program. Un comportement que n’a pas apprécié le professeur Apple, qui a révoqué leurs certificats développeurs.

Google et Facebook vont-ils retenir la leçon ?

A l’origine d’une longue enquête sur Facebook, TechCrunch s’en est ensuite pris à Google. Le géant du Web disposait lui aussi d’un VPN baptisé Screenwise Meter, chargé de collecter les données d’usage de ses utilisateurs.
L’entreprise s’est immédiatement excusée, affirmant qu’elle retirait le programme d’iOS de ce pas et qu’elle n’aurait jamais dû utiliser un certificat entreprise de cette manière. Peu importe pour Apple, après avoir sanctionné la veille Facebook, l’entreprise a décidé de révoquer les certificats de Google. Une décision qui a eu pour conséquence la désactivation de toutes les applications internes de l’entreprise, comme les futures bêtas de YouTube ou Maps ou des applications de restauration.

Heureusement pour Google, la punition a été bien moins longue que pour Facebook. S’il a fallu deux jours pour que le réseau social de Mark Zuckerberg récupère son accès, Apple a rétabli celui de Google en seulement quelques heures. Les deux voisins de l’entreprise retrouvent donc leurs applications internes avec pour leçon qu’il ne faut pas embêter le créateur de l’iPhone.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here